© 2017 TiGoutDlo.be

@2019 |Asbl TI GOUT DLO – Rue Try Al Vigne, 99 – 5030 Gembloux N° entreprise : 828.310.615 | RGPD

March 9, 2017

February 22, 2017

Please reload

Posts Récents

Séjour en Haïti de Dominique de Broqueville août 2019

August 30, 2019

1/2
Please reload

Posts à l'affiche

Voyage en Haïti avec quelques parrains et marraines du 23 au 30 janvier 2018.

March 11, 2018

 

Chers Amis de Ti Gout Dlo,

 

C'est plein de soleil dans les yeux et surtout dans le cœur que j'entame le compte-rendu du voyage à Haïti qui se termine. Véronique Pety de Thozée et moi avons passé une première semaine avec les enfants à l'orphelinat. Ce fut l'occasion de renouer avec nos petits et de nous rendre compte de leur belle évolution. Ils sont en pleine santé. Les légumes du potager et les œufs de nos poules y contribuent sûrement. 

 

Deux jeunes-filles , les aînées du groupe qui ont 18 ans, vont quitter l'orphelinat en juin. Elles ont retrouvé des membres de leurs familles qui vont les héberger. Ti Gout Dlo va continuer à les suivre et assumera entièrement la poursuite de leurs études. De cela aussi, nous avons beaucoup parlé avec Danielle et Grégory afin d'accompagner au mieux  Woodlove et Widjina dans cette étape capitale de leur vie. Le soutien de leurs marraines sera particulièrement précieux dans les mois à venir.

 

Les résultats scolaires sont satisfaisants dans l'ensemble mais nous regrettons qu'ils apprennent leurs leçons par cœur sans tout comprendre. Nous avons attiré l'attention sur cet aspect probablement lié au fait que le français, qu'ils ne pratiquent qu'à l'école, n'est pas leur langue maternelle.

L'ambiance entre les 22 enfants est excellente, les disputes sont étonnamment rares.

 

S'ils sont nerveux en fin de journée, un tour en vélo dans le lotissement est un magnifique défouloir . Ils adorent les vélos que vous leur avez offerts.

 

Nous avons été à l'écoute des besoins de Danielle et Grégory pour y répondre au mieux. A court terme nous avons acheté 4 matelas, une énorme casserole,des bassines pour la lessive,  des assiettes, des bacs de rangement, de la nourriture,...

 

D'autres plus grosses dépenses sont à l'étude pour 2018 :

  • Un four solaire (difficile à trouver, si quelqu'un a une idée nous sommes preneuses!)

  • Un cabris mâle reproducteur et deux femelles pour éviter la consanguinité dans notre petit élevage.

  • 200 poules pondeuses pour renouveler la basse-cour qui a une durée de vie de 18 mois.

  • 200 poules de chair pour diversifier l'élevage et la vente.

Après cette première semaine, nous avons accueilli à l'aéroport un groupe de 15 personnes, parrains et marraines de Ti Gout Dlo pour la plupart. Direction la côte des Arcadins, au nord de Port-au-Prince où nous allons passer une semaine dans un hôtel de la chaîne Decameron. La magie des Antilles est au rendez-vous et tous les participants sont ravis de retrouver le soleil en plein hiver. Deux activités concernant Ti Gout Dlo sont prévues pendant la semaine.

 

Un matin nous quittons l'hôtel à l'aube pour rencontrer les enfants à Leogane (3h30 de bus) en passant par Port-au-Prince que nous parcourons rapidement et où nous déjeunons. Nous arrivons à l'orphelinat au moment où les enfants rentrent de l'école. Ils nous accueillent avec un chant très touchant qui nous émeut fort. Ensuite . . . Le moment tant attendu de part et d'autre . . . Les filleuls sont présentés à leurs parrains et marraines auxquels ils offrent le dessin qu'ils ont préparé avec beaucoup de soin. L'émotion est à son comble, mais heureusement la timidité des premiers instants laisse très vite place à la complicité favorisée par les activités que nous avions prévues. Certains enfants font les honneurs du potager qu'ils entretiennent. D'autres enfants font découvrir l'élevage des cabris. Un groupe accompagne des enfants en vélo faire un tour du quartier. Un atelier "fabrication de bijoux" réunit certaines marraines et leurs filleules adolescentes. 

 

Cette visite fut aussi l'occasion pour les parrains de mesurer le chemin parcouru par l'équipe de Ti Gout Dlo depuis le tremblement de terre. La maison, fort confortable aux standards haïtiens, témoigne du généreux investissement des membres de l'association depuis 2010.

 

L'heure du départ arrive beaucoup trop tôt. Les "au revoir" ne sont pas trop tristes puisque nous savons que nous allons nous retrouver deux jours plus tard. Le retour en bus est mémorable : heure de trafic intense dans le noir et sous une forte pluie d'orage!

 

Le samedi suivant nous accueillons à notre hôtel les enfants que nous avons invités, avec les adultes qui les encadrent, pour y passer une journée récréative. Ils sont particulièrement heureux de profiter de la piscine et de la mer parce que, pour eux, les occasions de nager sont très rares. Des parrains les ayant emmenés faire un tour en kayak, leur bonheur faisait plaisir à voir ! Ils ont également pu profiter de la plaine de jeux et du terrain de foot.

 

Toutes ces activités ont permis aux participants de mieux se connaître et c'était très touchant d'observer la complicité qui naissait entre les enfants et les "têtes blanches" (dans tous les sens du terme !) qui veillaient sur eux.

Cette journée a passé beaucoup trop vite et les adieux furent plus difficiles car la date des retrouvailles est lointaine et incertaine. Heureusement, WhatsApp permettra de continuer à communiquer...

 

Plusieurs clients de l'hôtel nous ont interrogés sur notre démarche. Ce fut l'occasion de conversations intéressantes. Nous nous sommes sentis soutenus et les enfants, qui se conduisaient parfaitement bien, ont attiré la sympathie. Un couple de canadiens a offert spontanément un sac de cadeaux à Danielle.

 

Le voyage a magnifiquement allié "découverte du pays" au fait qu'il a permis aux parrains qui y participaient de faire la connaissance de leurs filleuls dans leur lieu de vie. L'attachement, de part et d'autre de l'Atlantique, et dans les deux sens, s'en est trouvé concrétisé et renforcé. 

 

De son côté, l'équipe de Ti Gout Dlo rentre ravie de l'expérience et enrichie du soutien précieux des participants au voyage qui ont largement manifesté leur intention de continuer à soutenir activement le projet.

Nous sommes prêtes à renouveler l'expérience si des personnes nous en font la demande et qu'un petit groupe se constitue.

Amitiés,

 

Dominique de Broqueville

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Archives